/ Actualités / Passées / Un nouvel élevage porcin à Lignières

Un nouvel élevage porcin à Lignières

Un nouvel élevage porcin à Lignières
Visite de l’exploitation bio de German Pacheco, éleveur attentionné.

German Pacheco, originaire du Venezuela, s'est installé à Lignières il y a un an. Lui, son épouse et un apprenti ont aménagé en seulement quelques semaines plus de trente-six hectares de terrain bien à l'abri de la zone urbaine pour créer une sorte de paradis berrichon du cochon. Aujourd'hui une centaine de cochons barbotent dans une boue fraîche et bienvenue en cette période chaude. Les petits porcelets courent d'un champ à l'autre en passant sous les barrières destinées à séparer les truies allaitantes des truies en gestation.

Bien-être animal, qualité du produit, les attentes du consommateur moderne.
Tous ces animaux sont en semi-liberté, chaque petit groupe profitant d'un hectare de prairie.
De plus en plus d'éleveurs sont, comme German, soucieux du bien-être animal et de la qualité de leur produit. Offrir au consommateur une viande de grande qualité est devenue un enjeu majeur en France.

Un protocole d'hygiène lié à la nature Bio de l'élevage.
Les porcs sains ne recevant aucun antibiotique préventif, l'accès est très limité et il faut se plier à protocole d'hygiène strict pour éviter toute contamination venant de l'extérieur.

Bientôt des panneaux solaires ?
Un projet de panneaux solaires est également à l'étude. Mais la préservation du bocage a été une des premières préoccupations de German Pacheco et face aux craintes des riverains qui redoutent une pollution visuelle et olfactive, nous avons organisé en février 2021 deux permanences à Lignières afin de présenter les dernières évolutions du dossier aux habitants. Quoi qu'il arrive, German a déjà prévu de planter un grand nombre d'arbres fruitiers, autant pour compléter l'alimentation des porcs que pour améliorer l'esthétique de la vue...

Un retour à d'anciennes pratiques... avec de nouvelles technologies.
Son exploitation est fondée sur d'anciennes pratiques d'élevages, moins productives, mais beaucoup plus qualitatives. Et cela pose de nombreux problèmes à résoudre pour German qui n'est pas un novice en agriculture et fourmille d'idées.

Par exemple, comment peut-on gérer des centaines de cochons éparpillés sur des dizaines d'hectares de champ, et pouvant se cacher dans des cabanes ? German nous montre sa formule magique : une application permet de localiser chaque animal en temps réel sur son smartphone.

Autre exemple, nous avons remarqué que les porcs sont dépourvus d'anneau dans le groin. German nous explique que l'anneau est utilisé pour empêcher le porc de creuser la terre. En labourant, l'animal y trouve de quoi manger, mais cela lui permet également de creuser lui-même sa "piscine". "Le porc est un vrai bulldozer, il ravage tout avec son groin puissant! Je comprends que cela puisse causer des problèmes à certaines exploitations, mais tant que je pourrai, je laisserai les miens aménager leur propre carré de terrain comme ils le souhaitent..." nous promet German avec humour. Parions que ces cochons bien élevés sauront devenir de vrais paysagistes...!

Une exploitation ouverte au public ?
Il nous montre très fier également un chemin en cours de création permettant les futures visites du public. Le protocole d'hygiène sera encore plus strict qu'aujourd'hui et nécessite une organisation bien pensée, les visiteurs devront pouvoir observer les porcs sans risquer les contaminations.

Des porcs Bio à Lignières

Visites de l'élevage de German Pacheco

© Kémi Olaniyan
HAUT

German Pacheco nous expliquant le quotidien de ses cochons.

© Kémi Olaniyan
HAUT

L'alletement ? À chacune son style !

© Kémi Olaniyan

Version dans la gadoue...

HAUT
© Kémi Olaniyan

Version dans la prairie.

HAUT

Les petits au centre aquatique.

© Kémi Olaniyan
HAUT
© Kémi Olaniyan
HAUT

On n'est pas bien là ?

© Kémi Olaniyan
HAUT

 

Sommaire

Un nouvel élevage porcin à Lignières
Un nouvel élevage porcin à Lignières Visite de l’exploitation bio de German Pacheco, éleveur attentionné.
Lu dans l'Echo du Berry : La Ligniéroise Chiara Autin sélectionnée pour les championnats d’Europe d'équitation
Lu dans l'Echo du Berry : La Ligniéroise Chiara Autin sélectionnée pour les championnats d’Europe d'équitation Equitation : la néo-Ligniéroise Chiara Autin sélectionnée pour les championnats d’Europe de ...
Lu dans l'Echo du Berry : Des porcs au milieu des panneaux solaires
Lu dans l'Echo du Berry : Des porcs au milieu des panneaux solaires À Lignières, la société Akuo envisage de créer un parc photovoltaïque au c½ur de l’élevage ...
Bulletin municipal n°3 de septembre 2020
Bulletin municipal n°3 de septembre 2020 Le budget, l'urbanisme, l'arrivée de la fibre, la collecte des déchets verts, la bibliothèque ...
LA VIE A LIGNIERES EN TEMPS D'EPIDEMIE
LA VIE A LIGNIERES EN TEMPS D'EPIDEMIE A CE JOUR JEUDI 16 AVRIL il n'y aucun cas de contamination à Lignières officiellement. Les ...
Réunion publique pour les municipales à Lignières
Réunion publique pour les municipales à Lignières La prochaine réunion publique Lignières+ Le Réveil! aura lieu le 11 mars à 19h au centre ...
La campagne est lancée !
La campagne est lancée ! Lignières.plus Le Réveil: la liste est bouclée et enregistrée à la Sous-Préfecture de Saint-Amand
Elections municipales de mars prochain
Elections municipales de mars prochain Le site Lignières Plus Le Réveil a été créé pour informer les habitants de Lignières, mais aussi ...
MIEUX VIVRE A LIGNIERES
MIEUX VIVRE A LIGNIERES Cette actualité qui deviendra une rubrique évoque aujourd'hui l'état d'une partie importante de ...
A LA DECOUVERTE DES OISEAUX
A LA DECOUVERTE DES OISEAUX Dimanche matin, la bibliothèque municipale propose une animation particulièrement sympathique.
LA POSTE
LA POSTE La Poste n'est plus à vendre. Offert à 145 000 euros le bâtiment, sans la cour sans doute, tant que ...
Ecole maternelle rapetissée!
Ecole maternelle rapetissée! l'actuelle école maternelle avec sa grande cour de jeux ... et ses places de parking pour les ...
 
HAUT