accueil / Articles / Culture / Bains Douches
Bains Douches

Rentrée aux Bains-Douches

La 42ème saison des Bains-Douches

Visitez : www.bainsdouches-lignieres.fr
 
© djh

Anita Farmine aux Bains-Douches le jour du concert

Pour le concert d'ouverture de la saison la nouvelle équipe proposait samedi deux artistes différents mais d'égale qualité et d'originalité percutante. En première partie Anita Farmine révèla un talent affirmé, une voix séduisante au service d'une poésie franco-persanne -elle chante et écrit dans les deux langues, amis aussi en anglais: "je pense d'avantage en persan et en anglais car ce sont mes langues d'enfance" s'amuse-t-elle. Avec ses quatre musiciens, guitare, basse batterie et claviers elle crée un univers sonore très varié envoutant. Avec des gestes élégants des mains et du corps elle initie une vibration qui tourne sur la scène ouis en salle. De son nouvel album "SEASONS" elle extrait Azadi pour chanter la liberté. Celle de voyager qui peut être , au figuré, un départ une déchirure. Comme le poème de son père en mémoire de sa grand-mère ou ceux de Nimayoushi et de Houshang-ebtehdj des odes délicates. Plus grave une sorte d'hymne à l'avocate Nasrin Sotoudeh emprisonnée depuis plus d'un an témoigne de sa volonté "de présebter de belles choses mais qui prennent racines dans la vie". Ce qui n'écarte pas la colère. Chanteuse d'exception Anita ne souhaite rien moins que "de semer au fil des chansons des graines dans les oreilles de qui écoute graines qui donneront des fleurs et des fruits". Et du bonheur car la variété de ses musiques de la romance au rock, du gospel au rytme persan colle à la varité de ses poèmes. Un récital véritable ode à l'amour et à Nour "le soleil du soleil".

© djh 25 mars 2020

les Bains-Douches fermés, spectacles annulés.

En raison de l'épidémie et du confinement tous les spectacles sont annulés, peut-être reportés. Ceux de l'Air du temps aussi.

 
 
HAUT